Actualités

Durant les mois de juillet et août Fleur Foucher participe au chantier d’examen, dépoussiérage et traitement d’urgence des tableaux monumentaux conservés dans les salles d’Afrique et les salles Empire. Ces salles du Château de Versailles longtemps fermées au public seront prochainement à nouveau accessibles à l’occasion de l’exposition Louis-Philippe et Versailles qui se tiendra du 6 octobre 2018 au 4 février 2019.


En juillet, Fleur Foucher a mandaté une équipe pluridisciplinaire pour l’étude, le diagnostic et les préconisations de restauration et conservation préventive des décors intérieurs de la Villa Perrusson. Classé Monument Historique et témoin de l’essor industriel de la céramique au XIX° dans le sud de la Bourgogne, le bâtiment doit être ouvert à la visite en 2020. Les décors intérieurs ont été expertisés en vue d’un traitement de conservation-restauration ou d’une restitution.

Villa Perrusson.jpeg


Le Centre des Monuments Nationaux (CMN) a lancé au printemps un appel d’offre pour un chantier des collections à mener au Château de Carrouges dans l’Orne en juin 2018. C’est Camille Béziers (en bas de l’image) de l’Atelier Hylé qui mandatait le groupement d’entreprises retenu, parmi lesquelles celle de Fleur Foucher (en haut à gauche) intervenait pour les œuvres peintes.

IMG_1808


Lundi 4 juin était dédié au contrôle de l’état de conservation des tableaux exposés dans les Grands Appartements du Château de Versailles. Au programme de cette journée : actualisation du constat d’état et du relevé des altérations, dépoussiérage et interventions d’urgence en cas de besoin dans le Salon d’Hercule, avec les tableaux de Veronèse et de son atelier : Eliezer et Rebecca et Le repas chez Simon.


Le chantier de conservation-restauration de l’église Saint Germain-des-Prés à Paris a repris en avril 2018 pour le tranche conditionnelle n°2 du marché public. Fleur Foucher a la chance d’y participer en sous-traitance jusqu’en septembre prochain pour les interventions de décrassage et de retouches. Chantier mandaté par Emilie Checroun RCPM.


Suite en mai du chantier de la Basilique Notre-Dame de la Daurade à Toulouse avec le vernissage de deux des quatre tableaux monumentaux représentant les quatre évangélistes. Saint Jean et Saint Matthieu sont revernis et quasiment achevés, et l’allègement de l’ancien vernis  épais et très oxydé de Saint Marc est en cours de finalisation. Chantier mandaté par l’atelier Marc Philippe.


Mi-Avril l’entretien des tableaux de grand format du Château de Versailles reprend avec la Salle de l’œil-de-bœuf, pièce qui relie la Galerie des glaces et la chambre du Roi. Parmi les œuvres de cette salle dont l’état de conservation est suivi par notre équipe figurent des œuvres de Pierre Mignard et Jean Nocret dont nous faisons les constats d’état, le dépoussiérage, les interventions d’urgence et assurons la documentation continue pour permettre une vision d’ensemble de leur évolution.


Au mois de mars dernier a commencé le chantier de conservation-restauration des quatre tableaux monumentaux figurant les quatre évangélistes situés aux angles du transept de la Basilique de la Daurade à Toulouse. Empoussiérées et oxydées au fil des décennies, les œuvres de 45m2 chacune avaient beaucoup perdu en lisibilité. Le traitement programmé comporte : constat d’état, dépoussiérage, décrassage, devernissage, reprise des déchirures de la toile par la face, masticage des lacunes, vernissage, retouches et documentation continue. Fleur Foucher participe à ce chantier dans l’équipe de Marc Philippe pour les mois d’avril et mai 2018.


L’accord-cadre d’entretien des tableaux de grand format du Château de Versailles continue ! Au programme de ce lundi 12 février 2018 : les peintures du Cabinet du Conseil jouxtant la Chambre du Roi, et le Salon de l’Abondance.


Lundi, jour de fermeture au public au Château de Versailles. L’occasion de vérifier l’état de conservation des tableaux de grand format, avec au programme du lundi 29/01/18 : Louis, Roi de France, couronné par la Victoire de Pierre Mignard, une œuvre d’environ 3 mètres de côté situé dans la 2nde antichambre du Roi, l’une des pièces contiguës à la Galerie des Glaces.


En ce début d’année, je vous adresse mes meilleurs vœux pour 2018 !


Cet automne le Mobilier National prépare le départ d’œuvres pour exposition à l’étranger : c’est l’occasion de procéder au dépoussiérage, décrassage, comblement des lacunes et retouches sur 4 tableaux de grand format représentant des allégories de l’Afrique, de l’Amérique, de l’Asie et de l’Europe. Fleur Foucher participe à ce chantier  mené par Isabelle Chochod.

Détail de l'allégorie de l'Afrique
Détail de l’une des allégories dont les lacunes sont en cours de masticage.

Lundi 2 octobre, jour de fermeture, les sessions d’examen des peintures de grand format du Château de Versailles reprennent avec les Valentin de Boulogne exposés dans la Chambre du Roi et les tableaux de la salle adjacente dite de l’œil de Boeuf. Ces constats d’état sont rendus possibles grâce au montage/démontage de l’échafaudage roulant pour lequel chaque membre du groupement d’entreprises est formé.


Chaque année, les nouveaux diplômés du master Restaurateur du patrimoine de l’Institut National du Patrimoine bénéficient d’une semaine de séminaire où des professionnels viennent faire un retour d’expérience ou proposer quelques clés pour leur installation en indépendant  sur différents thèmes : comptabilité, droits d’auteurs, etc. Cette année, Fleur Foucher a été sollicitée pour apporter son témoignage à propos de son installation en profession libérale : comment s’y prendre avec l’INSEE et L’URSSAF, les charges et cotisations à prévoir, l’avantage de ce statut au moment d’ouvrir un atelier grâce à la Société Civile de Moyens accessible uniquement aux PL, les limites de ce statut… Tous ces sujets ont été abordés en salle de cours à l’INHA une heure durant le lundi 18/09 et ont donné lieu à de nombreuses questions.

séminaire INP.png


En août et septembre 2017, dans le contexte de l’accord-cadre d’entretien des tableaux de grand format du Château de Versailles, Fleur Foucher participe en équipe à la préparation du départ de plusieurs œuvres peintes pour l’exposition à Arras « Napoléon à Versailles, de la Révolution à la légende »  : constat d’état de chaque tableau et cadre avant prêt, relevé des altérations, dépoussiérage, sécurisation des clés du châssis, interventions d’urgence au besoin (comme du refixage de couche picturale en soulèvement) et documentation.

Fleur Foucher établissant le constat d’état d’une œuvre avant son départ en exposition temporaire

La 3e semaine d’août s’est déroulée au Château de Castelnau-Bretenoux dans le Lot, pour un chantier des collections effectué dans le cadre d’un appel d’offre du Centre des Monuments Nationaux (CMN). Constituée de conservatrices-restauratrices de plusieurs spécialités (peinture, sculpture, textile et mobilier), l’équipe avait pour mission d’actualiser les connaissances sur l’état de conservation de la collection du château, et de l’améliorer dans son ensemble :

  • pointage des œuvres pour vérifier que l’objet est toujours présent dans les collections,
  • dépoussiérage de chaque objet, moment qui est aussi l’occasion d’observer l’œuvre dans son ensemble et de repérer d’éventuelles infestations ou des altérations passées inaperçues au premier regard,
  • marquage du numéro d’inventaire unique, à un endroit normé sur l’objet qui soit visible mais discret afin de ne pas gêner la lecture de l’œuvre par le public. C’est aussi ce numéro d’inventaire qui fait officiellement entrer l’objet dans les collections publiques et contribue à le protéger grâce au droit du patrimoine en ce qui concerne les contrôles lors de sa sortie du territoire ou en cas de tentative de vente après un vol.
  • interventions d’urgence de consolidation,
  • documentation photographique et numérique,
  • médiation ponctuelle avec le public sur la profession de conservateur-restaurateur et sur notre travail dans le parcours de visite.

En juin 2017, l’accord-cadre avec le Château de Versailles continue. Le lundi étant le jour de fermeture du château, c’est ce jour qu’est programmée notre venue. À l’aide de notre échafaudage que nous montons et démontons à chaque session, nous accédons à l’ensemble de la surface des tableaux de grand format exposés dans les Grands Appartements du Roi.

Lundi 12 juin, ce sont les 2 tableaux de Véronèse exposés dans le Salon d’Hercule que nous avons examinés, dépoussiérés et dont nous avons actualisé le constat d’état.

Ce suivi permet une meilleure connaissance de l’état de conservation des œuvres, de leur évolution et permet des traitements immédiats d’urgence ou la programmation de futures restaurations.


En mai 2017 Fleur Foucher participe au chantier de restauration du plafond peint de l’église de Saint-Paul-Lizonne dans le Périgord, dont le reportage de présentation de France 3 se trouve ici et celui de Pèlerin magazine .

Ce plafond figurant le ravissement de Saint Paul est l’un des rares exemples encore conservés en France d’une structure en lattis de bois polychromé sur l’ensemble de sa surface datant de cette époque. La composition, inspirée d’un tableau au sujet similaire peint par Nicolas Poussin en 1643, a été établie et peinte par Arnaud Paradol entre 1682 et 1689.

Mené par l’Atelier Marc Philippe, ce chantier vise à stabiliser la structure en bois, les couches picturales et à améliorer la lisibilité de l’œuvre. Cette restauration d’envergure a reçu le Prix Pélerin du Patrimoine et le soutien de Jour du Seigneur.


En avril 2017, Fleur Foucher a reçu de la CFDT le portrait de Jules Zirnheld, ancien leader du mouvement au tout début du XX°s. Plongée dans l’histoire des syndicats français avec ce tableau de 146 x 97 cm peint par Jacques Kaplan, et présentant plusieurs altérations :

  • déchirures accidentelles du support toile
  • empoussièrement généralisé avec présence de scrupules entre le montant inférieur du châssis et la toile,
  • encrassement de surface très important (dû notamment aux dépôts de nicotine à une époque où fumer en intérieur était autorisé) donnant une coloration brune à la peinture),
  • oxydation du vernis.

Le traitement de conservation-restauration est en cours à l’Atelier Hylé.


Selon la demande de la Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) Centre-Val de Loire, la cheminée d’apparat monumentale de l’Hôtel Groslot à Orléans est restaurée durant le mois d’avril 2017. Fleur Foucher y participe pour le nettoyage des peintures latérales. Le chantier est mené par Manon Joubert restauratrice de sculpture, en collaboration avec Agathe Houvet, également restauratrice de sculptures.

Groslot Article issu de la République du Centre, publié le 11 avril 2017

En mars 2017, plusieurs tableaux prêtés par le Château de Versailles à la Mori Art Center Gallery de Tokyo pour l’exposition Marie-Antoinette, une reine à Versailles reviennent en France. Le moment de vérifier l’état de conservation des œuvres à leur retour au musée et d’envisager des traitements de conservation-restauration au besoin.

IMG_6576 Fleur Foucher établit le constat d’état de tableaux de retour de prêt à Tokyo ©C. Watine

Pour la 2e année consécutive, le séminaire doctoral de l’université Paris Sorbonne reprend  ce printemps 2017 ! Rendez-vous en salle Demargne de la Galerie Colbert de l’Institut National d’Histoire de l’Art à Paris.

Au programme :

  • les matériaux constitutifs des œuvres, leurs altérations, comment celles-ci peuvent modifier leur nature et leur perception,
  • le rôle du conservateur-restaurateur : apports et limites de l’intervention pour l’étude des objets,
  • notions de conservation préventive adaptées aux objets de recherche.

Les 12 séances sont réparties du 23 janvier au 16 mai 2017 et organisées par type d’objets/de matériaux : vitrail, mobilier archéologique, arts graphiques, etc.

Fleur Foucher aura le plaisir d’animer la séance consacrée à la peinture le 6 mars 2017, et de participer à celle sur les œuvres monumentalesle 13 mars 2016, en compagnie de Manon Joubert et Emma Insingrini-Groult, respectivement conservatrices-restauratrices de sculptures et de vitraux. Le détail des sessions est disponible ici.

affiche-seminaire
Affiche du séminaire doctoral d’Introduction à la Conservation-Restauration

Les Rencontres Inter-Formations des élèves en conservation-restauration organisées à Tours en 2015 avaient pour thèmes l’installation professionnelle et les marchés publics. Fleur Foucher était invitée à participer conjointement avec Lise Bastardoz pour un retour d’expérience sur le choix du statut professionnel : artisan ou  profession libérale, et les différents impacts que ce choix a d’un point de vue pratique sur son activité.

Le compte-rendu des différentes interventions ont été publiés le 27 septembre dernier par l’ARSET, il est disponible à la commande ici : http://www.arset.net/2016/09/27/publications-du-compte-rendu-des-rencontres-inter-formations/

Publication RIF 2015


Le 19 mai 2016 aura lieu la Journée des Professionnels des Musées Franciliens, organisée annuellement par la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France).

Cette année, dans le cadre de son travail de stage de Master 2 en Conservation Préventive du Patrimoine, Fleur Foucher a été invitée par la DRAC à communiquer à propos de l’élaboration du plan de sauvegarde des collections du Musée de la Franc-Maçonnerie. Le plan de sauvegarde de ce Musée de France est établi en étroite collaboration avec Mme Kornmann, chargée des collections du musée, avec laquelle l’intervention orale du 19 mai 2016 sera menée.

La présentation de ce travail se déroulera au Musée de l’Homme, auditorium Jean Rouch de 10h00 à 11h45. Le programme détaillé de la journée professionnelle organisée par la DRAC Ile-de-France se trouve ici : Programme journée des professionnels des musées franciliens

version finale


Hélène Huysseune, conservatrice-restauratrice d’objets archéologiques et doctorante en Archéologie du Proche-Orient, organise au printemps 2016 un séminaire sur les apports de la conservation-restauration à l’étude des œuvres d’art, à destination des étudiants de l’École Doctorale de l’université Paris-Sorbonne.

Avec d’autres professionnels du patrimoine dont des membres de l’Atelier Hylé, Fleur Foucher interviendra sur les problématiques liées à la conservation des œuvres monumentales le4 avril, et despeintures le 9 mai. Les séances ont lieu à l’Institut National d’Histoire de l’Art de 18h00 à 20h00.

Le programme :FLYER

ppt FF.png

ppt monumental


Dans le cadre d’un marché public, les collections peintes de l’ancien musée de la ville de Château-du-Loir (Sarthe) classé Musées de France ont fait l’objet d’une étude approfondie de leur état de conservation en janvier 2016. Trois œuvres de l’église St Guingalois ont également fait l’objet d’un examen sanitaire, dont une Descente de croix monumentale de H.Pinel (fin XIX°s.) dont la hauteur d’accrochage et les dimensions ont rendu nécéssaire l’utilisation d’une nacelle élévatrice pour une bonne observation du tableau et quelques tests chimiques.

Fleur Foucher dans une nacelle élévatrice pour l’examen d’un tableau monumental à Château-du-Loir ©M.Joubert

À la découverte de la conservation-restauration du patrimoine : les samedi 19 et dimanche 20 septembre auront lieu les Journées Européennes du Patrimoine 2015. Venez visiter l’Atelier Hylé qui ouvre exceptionnellement ses portes, et rencontrez les 6 restauratrices d’œuvres d’art qui y travaillent !

Évènement gratuit, sur rendez-vous uniquement : 01 71 20 64 21.

Trois créneaux horaires disponibles : 11h00-12h30, 14h00-15h30 ou 15h30-17h00. Nombre de places limité par séance, réservez vite la vôtre !


Le dimanche 6 septembre 2015 le Château d’Etelan organise sa 3e Journée des Métiers d’Art, de 10h00 à 18h00. Fleur Foucher y sera présente aux côtés d’autres professionnels de la préservation du patrimoine. Si vous êtes de passage en Haute-Normandie, venez à notre rencontre ! Entrée libre.

parc du chateau d’etelan


Le 28 mai 2015, Fleur Foucher interviendra au Collège Sainte-Marie d’Antony pour présenter sa profession aux élèves de la classe de 4ème option Le monde de l’art, et répondre à leurs questions sur la conservation-restauration des œuvres d’art.

ppt3


Les samedi 28 et dimanche 29 mars 2015 prochains auront lieu les Journées Européennes des Métiers d’Art. A cette occasion, l’Atelier Hylé ouvre ses portes pour des visites guidées en petit groupe. Nous présenterons l’atelier, comment 6 jeunes diplômées se sont associées pour le créér, les principes déontologiques de notre profession, puis le public sera invité à circuler d’une zone de travail à l’autre où chaque restauratrice présentera les particularités de sa spécialité (peintures, objets métalliques archéologiques, arts graphiques…), et proposera éventuellement une démonstration.

Ce sera l’occasion de nous rencontrer et de voir comment nous travaillons, n’hésitez pas à venir en famille ou entre amis !

Trois créneaux horaires sont disponibles par jour pour ces visites guidées : 11h-12h30, 14h-15h30 et 15h30-17h00. Il reste quelques places, réservation obligatoire au 01 71 20 64 21 : pour des raisons de sécurité des œuvres confiées, et pour le confort de visite du public, nous limitons le nombre de personnes présentes simultanément à l’atelier.

A bientôt !

JEMA 2015


       Fleur Foucher participera aux prochaines Rencontres Inter-Formations (RIF) organisées cette année par l’ARSET, sur le thème de l’installation professionnelle. Elle interviendra le samedi 21 mars 2015 avec Lise Bastardoz (restaurateur du patrimoine métallique) pour un retour d’expérience par rapport au choix du statut Artisan ou Profession Libérale, choix offert aux diplômés d’Etat en conservation-restauration du patrimoine et qui conditionne en partie l’exercice de notre activité indépendante.

           Les RIF seront aussi l’occasion de présenter l’Atelier Hylé, de sa création en Société Civile de Moyens par 6 jeunes diplômées d’Etat, aux difficultés rencontrées et solutionnées, et l’organisation de sa vie quotidienne. Cette intervention aura également lieu le samedi 21 mars, et sera assurée par Raphaëlle Rolland (Arts Graphiques) et Caroline Gabriel (Arts du Feu).

affiches rif 2015programmeRIF-2